Conception cartes electroniques ©Electronie
Conception cartes electroniques ©Electronie
 

7 étapes pour comprendre la conception de votre carte électronique

 

La conception de cartes électroniques requiert une large expertise dans le domaine, mais également une équipe dotée de savoir-faire spécifiques et complémentaires. En premier lieu, le circuit imprimé doit répondre à des besoins bien particuliers : les vôtres. Il est également important de ne pas négliger les critères d’efficacité et de durabilité.

1. Rédaction du cahier des charges

Pour démarrer, il est fondamental de rédiger avec attention le cahier des charges. Il s’agit d’un document qui regroupe l’ensemble de vos attentes concernant votre produit : les différentes fonctionnalités et caractéristiques de celui-ci.

Comme pour tout projet, il est la ligne directrice à suivre pour nos ingénieurs. Il peut faire l’objet de modifications en cours de projet, mais il est important de prendre son temps et de réfléchir pendant la rédaction de ce dernier afin d’optimiser le temps de conception.

Avant ou pendant la rédaction du cahier des charges, un premier prototype peut être conçu afin de tester le concept.

2. Conception des schémas de circuits électroniques

Cette étape consiste à réaliser un premier schéma de circuits électroniques afin de déterminer la place des composants et de déterminer leurs connexions. Pour ce faire, nos concepteurs disposent de logiciels de conception assistés qui leur permettent de tester le fonctionnement de la carte et les interactions des différents composants.

3. Le choix des composants

Le choix des composants dépend de plusieurs critères, tels que le coût, la disponibilité et le risque d’obsolescence. L’ingénieur a également comme autres contraintes, la place disponible, la chaleur produite ou les besoins énergétiques de certains composants.

Tout cela est déterminé en fonction de vos attentes et du cahier des charges.

4. Schéma de routage

Le schéma de routage est une étape très importante, il s’agit d’un prototype virtuel qui permet de passer à la loupe les particularités du PCB grâce aux instruments de simulation. Il consiste également à créer les liaisons entre les composants. Cette phase est à la fois primordiale pour optimiser le produit final et le temps de production, mais aussi pour prévenir des problématiques futures.

5. Industrialisation de la carte 

Cette étape est la concrétisation de votre projet.

Nous assemblons les cartes électroniques, c’est à dire que nous posons sur des circuits imprimés avec nos robots, des composants montés en surface (CMS), ou manuellement des composants traversants.

6. L’étape de contrôle

Le choix des composants dépend de plusieurs critères, tels que le coût, la disponibilité et le risque d’obsolescence. L’ingénieur a également comme autres contraintes, la place disponible, la chaleur produite ou les besoins énergétiques de certains composants.

Tout cela est déterminé en fonction de vos attentes et du cahier des charges.

7. Phase de test

Une fois que toutes ces étapes ont été validées, nous effectuons, sur demande, une série de tests fonctionnels et/ou de programmation.  Notre bureau d’étude peut vous assister pour développer tous types de testeurs.

Résultat, vous obtenez des cartes fiables de qualité et parfaitement contrôlées.
Tous nos process de fabrication respectent la norme ROHS et les normes IPC.

Nos normes ISO 9001 et ISO 14001 vous assurent de notre maîtrise de la qualité et de la gestion des risques dans un environnement que nous savons fragile et que nous tentons de protéger en diminuant nos impacts de + de 5% par an.

Cet article vous a plu ? Vous aimez en découvrir davantage sur le processus passionnant de la conception de cartes électroniques ?

L’équipe d’Electronie vous souhaite une bonne journée !

A jeudi prochain.