Ingénieur bureau d'études ©Electronie
Ingénieur bureau d'études ©Electronie

Découvrez Michel Font, notre Ingénieur au bureau d’études

 

Michel nous présente son poste chez Electronie en tant qu’ingénieur au bureau d’études d’Electronie.

1. Quel est ton rôle chez Electronie ?

Mon rôle est d’accueillir le client qui a un rêve, un désir ou un cahier des charges bien définis. Nous sommes capables d’accueillir un client aux différentes phases de réflexion.

L’objectif final étant d’apporter une solution concrète aux attentes de nos clients.

2. Qu’est ce qu’il te plaît dans ton métier ?

Dans mon métier, ce qu’il me plaît le plus est la diversité qu’offre l’électronique : les demandes des clients, la richesse des recherches que l’on fait au quotidien ainsi que la perpétuelle évolution de mon métier. Ce qui m’anime tout particulièrement est de voir le rêve d’un client se réaliser.

Par exemple, j’ai une anecdote. Il n’y a pas longtemps, j’ai une cliente qui a fait appel à nous pour réaliser son rêve : motoriser une poussette et engendrer un bercement avec une rétroaction. En partant de là, nous avons commencé à rentrer dans le dialogue et on a gambergé ensemble. Je l’ai accompagné afin de retranscrire les grandes lignes du projet et je lui ai ensuite proposé des solutions. Quelques mois plus tard, nous sommes arrivés à réaliser concrètement ce qu’elle désirait. Le jour où elle a eu le prototype entre les mains, on s’est rendu compte qu’on avait réalisé, ensemble, son rêve ! Et là, la satisfaction, elle est immense

3. Quelle autre catégorie de clients ?

Nous avons une autre catégorie de clients, qui arrivent généralement avec un cahier des charges très précis. Je citerais, par exemple, les militaires, qui arrivent pour développer une fonction qui parait le simple, mais qui derrière avec un bornage de ses fonctions poussées à l’extrême. Dans ce cas présent, ce n’est plus le rêve d’un client, mais c’est de suivre à la lettre près, le cahier des charges.

4. Vous ne faite pas que de l’électronique ?

Non, pas du tout ! Et c’est ce qui fait que mon métier est d’autant plus passionnant.

La partie électronique, selon les projets, n’est que la partie visible de l’iceberg. Le produit final englobe bien sûr l’électronique, mais également de la mécanique, de la chimie, de l’optique, en fonction des différents projets. On se replonge alors dans des recherches, des études pour faire en sorte que le produit final corresponde aux besoins du client.

Cet article vous a plu ? Vous aimez découvrir l’équipe d’Electronie ?

L’équipe d’Electronie vous souhaite une bonne journée !

A jeudi prochain.

Laisser un commentaire